Chasse aux champignons forestiers

Le dimanche 24 mai 2015 avait lieu la première formation portant sur les champignons forestiers organisée par le Service des loisirs de la Municipalité de Saint-Côme. La conférence nous a été offerte par M. Yvan Perreault, président du Cercle des mycologues de Lanaudière et de la Mauricie.

Durant la première heure, notre formateur nous a présenté en images les principales espèces que nous étions susceptibles de rencontrer durant l’excursion en forêt qui suivrait la conférence. Visiblement très renseigné, il nous a parlé de plusieurs espèces de champignons portant des noms tous plus surprenants les uns que les autres : polypore écailleux, pleurote du peuplier, coprin micacé, gyromitre commun, verpe de Bohême… L’espèce la plus connue à mes oreilles d’amatrice était la très renommée morille, mais malheureusement elle s’est faite plus que discrète et nous a privés de la joie de la découvrir en forêt. 

Yvan Perreault

M. Perreault, ayant récolté le fameux gyromitre commun.

Mon attention et celle de la vingtaine de personnes présentes ont vraiment été sollicitées lorsque M. Perreault nous a parlé de la particularité du gyromitre commun. Ce dernier est connu comme étant un très bon comestible qui causera toutefois notre mort au bout de 15 années d’assimilation à raison de trois kilogrammes par an. Considérant le fait que les champignons forestiers sont habituellement utilisés avec parcimonie, trois kilogrammes représentent une quantité substantielle. Cependant, malgré le fait que M. Perreault nous ait affirmé à quelques reprises que nous manquions une expérience culinaire en nous abstenant de le consommer, plusieurs personnes ont préféré ne pas se risquer. N’étant pas de nature très friande face aux champignons, je faisais partie de ce groupe.

Plantes forestières comestibles

Les instants théoriques étant terminés, c’était maintenant le moment de mettre nos nouvelles connaissances à profit. Après que notre guide ait convenu avec un participant du lieu de l’excursion, nous nous sommes tous donné rendez-vous dans un petit développement à proximité du rang Versailles.

Tout au long de l’excursion,  M. Perreault en a profité pour nous faire connaître quelques espèces de comestibles forestiers : boutons de marguerite, jeunes pousses de mélèze, oxalide et plus encore. Après plus ou moins une heure et demie en forêt, notre récolte était surtout concentrée sur le gyromitre commun. Ce champignon, pouvant causer la mort après plusieurs années d’assimilation, a fait l’objet de quelques bonnes blagues. Plusieurs autres espèces ont également été dénichées, mais elles se sont avérées non comestibles. Après cette expédition, nous sommes retournés à la salle du Conseil municipal où une dégustation nous attendait. En effet, des collations à saveur forestière nous avaient été préparées par M. Dominic Lord et son acolyte, tous deux chefs cuisiniers. Un vrai régal !

Saint-Côme, un terrain de jeu pour les adeptes des champignons forestiers

Par la suite, notre récolte a été rigoureusement vérifiée avant d’être séparée parmi les participants. M. Perreault nous a affirmé que le territoire de Saint-Côme regorgeait d’une panoplie d’espèces de champignons sauvages qui, de surcroît, est presque inexploité. Nous espérons une deuxième formation cet automne.

Cette activité coûtant 5 $ pour les résidents de Saint-Côme et 10 $ pour les non-résidents a connu un tel engouement qu’un deuxième groupe a eu lieu en après-midi dans le but de faire découvrir des trésors forestiers.

Rappelons que le Cercle des mycologues de Lanaudière et de la Mauricie existe depuis septembre 2009 et compte maintenant plus de 130 membres. Pour obtenir davantage d’informations, n’hésitez pas à consulter leur site Web : www.mycolanauricie.ca.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s