Le Livre Voyageur s’arrête à Saint-Côme

Depuis maintenant deux ans, les municipalités de la Matawinie se rencontrent afin de mettre en valeur la culture sous différentes formes. Dans une série d’événements rassembleurs lors de l’automne 2015, Osez la culture en Matawinie invitait les intéressés à découvrir ou redécouvrir la Littérature.

Chacun des citoyens des municipalités participantes devaient écrire et désigner deux pages sur leur patelin. C’est avec plaisir que nous vous présentons aujourd’hui Saint-Côme, vu par les jeunes journalistes de l’Info-Bulle.

L’Info-Bulle

L’Info-Bulle est le journal étudiant de l’école primaire de Saint-Côme depuis 2014. Cette année, 17 journalistes de 4e, 5e et 6e année en font partie. Dans chacune de nos parutions, nous avons une rubrique qui se nomme « ON TE REÇOIT 5 SUR 5 » où l’on interroge une personnalité connue du monde artistique, culturel ou sportif. Pour le Livre Voyageur, nous avons décidé d’être à la fois les Intervieweurs et les Interviewés! Nous avons donc répondu à 5 questions portant sur notre magnifique village.

Saint-Côme, l’entrevue

Q1 — Décris ton village en un mot seulement.
Bien sûr la plupart on répondu, beau, magnifique, extraordinaire, « malade », fantastique, cool, merveilleux et génial. Mais certains ont écrit « traditionnel ». Probablement, car nous avons été nommés Capitale québécoise de la chanson traditionnelle ou parce que la musique traditionnelle est de toutes les fêtes et occasions, ou simplement parce que nous avons conservé plusieurs traditions qui se sont perdues ailleurs dans les grands centres. On peut penser à notre dépouillement d’arbre de Noël, aux déjeuners mensuels des Chevaliers de Colomb, à nos nombreuses fêtes de village, aux jeunes qui chantent à la messe du 24 décembre, au laitier qui passe de maison en maison ou à nos aînés qui peuvent encore nous apprendre à tisser des paniers, tricoter et faire des courtes pointes.

Q2- Quelles activités aimes-tu le plus faire dans ton village?
Le vélo est le premier sur la liste et les raisons sont simples : Parce qu’il y a peu de voitures, qu’il est sécuritaire de se promener partout et qu’il est facile de trouver des « trails » en forêt pour s’amuser !
Mais il faut dire qu’à Saint-Côme on ne s’ennuie jamais avec toutes les activités offertes par la Municipalité ou les divers organismes. On a du Cheerleading, du Taekwondo, de la danse, des cours de musique et de théâtre, des cours de patin, la bibliothèque nous propose l’heure du conte, etc. Aussi, ce qui est vraiment génial c’est que nous avons la plus belle montagne de la région pour faire du snowboard et du ski alpin !

Q3- Qu’est-ce qui selon toi est le plus beau dans ton village?
La rue Principale arrive bonne première, car elle est toujours belle et bien décorée. Avec des fleurs l’été, des décorations d’Halloween en octobre et des sculptures de glace l’hiver. Les résidents laissent même leurs lumières de Noël allumées jusqu’au mois de mars. Notre rue Principale est au cœur de toutes les fêtes ! On a aussi des montagnes, une rivière, des lacs, de la forêt et même des chutes.

Q4- Quelles fêtes ou festivals aimes-tu le plus célébrer dans ton village?
L’Halloween est la réponse la plus populaire. Ce qui est particulier ici c’est que la rue Principale y joue encore un rôle important. Ce sont donc principalement des commerces tels que les restaurants, la boucherie, la boulangerie, la quincaillerie et le dépanneur qui offrent des bonbons aux enfants, et ce, dès le début de l’après-midi. Cette année, nous avons eu notre propre maison hantée au Bureau d’Accueil Touristique !
En deuxième position, on retrouve notre fameux Saint-Côme en Glace, la fierté des petits et grands habitants depuis 35 ans. Nous formons même la relève depuis quelques années avec des ateliers de sculpture pour les enfants. À Saint-Côme, le festival on le vit pleinement avant, pendant et après. Ça commence avec la coupe des blocs de glace et le transport de ceux-ci aux différents lieux d’exposition, on suit ensuite l’évolution des sculptures durant les 3 semaines de l’événement, notre village se remplit de visiteurs et finalement le tout se termine par la fonte des sculptures qui parfois s’étire jusqu’après la relâche !

Q5- Pourquoi penses-tu que Saint-Côme est le meilleur village pour habiter?
Parce que tout le monde se connait et que nous sommes une grande famille. Parce que tout le monde met la main à la pâte pour faire de notre village un endroit beau et dynamique. C’est pourquoi on peut compter sur un grand nombre de bénévoles.
On peut aussi faire la fête, car on a plein de festivals… c’est vrai que 4 pour une petite municipalité c’est beaucoup ! (Festival Saint-Côme en Glace, Festival Ma Rivière en Chanson, Festival des Couleurs et le RodéoFest).
Mais même si ça bouge chez nous on peut aussi être tranquille, car on peut facilement entendre les oiseaux chanter et la rivière couler !

Info-Bulle

Cette entrevue a été écrite par : Paméla Lamoureux (maman bénévole), Erika Morin, Mia Gauthier, Clémentine Chevrier, François-Xavier Mirandette, Angéllyna Bergeron, Éliane Gaudet, Maélie Dupuis, Océanne Beausoleil-Cloutier, Janis Lavoie Langevin, Amélia McKenzie, Sarah-Ève Bordeleau, Saskia Langis, Jade Gervais, Ève Griffin, Rédik Gauthier, Zack Couillard et Dylan Chevrette.

Plus encore… Le Livre Voyageur!

Le Livre Voyageur est maintenant disponible dans toutes les bibliothèques municipales de la MRC Matawinie. L’occasion idéal de voyager en région, avec le regard des gens d’ici !

Finalement, l’année 2016 mettra à l’honneur la sculpture !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s