Festival Ma Rivière en Chanson

Faisons un retour en août 2006. Un ami de Saint-Côme me dit : Viens en fin de semaine, c’est le Festival Ma Rivière en Chanson. Kaïn va être là!      Hein ? Kaïn à Saint-Côme ? Étant une fan finie, j’ai quitté mon Joliette natal le temps d’une fin de semaine, direction : le nord de Lanaudière ! Je peux compter sur les doigts d’une main les fois où je suis allée dans ce village qui me paraissait si loin.

En arrivant, je constate que oui, il se passe quelque chose en fin de semaine, mais que le village tout entier est en fête! Impossible de passer à coté. Sous cet immense chapiteau, l’ambiance est survoltante ! Je compte plusieurs centaines de personnes qui, tout comme moi, désirent plus que tout passer une soirée inoubliable ! Artisans régionaux, restauration, jeux gonflables, exposition de voitures anciennes, tout y est. Je suis revenue de cette fin de semaine avec la ferme intention d’y revenir l’été suivant.

En cours de route, les plans ont changé. Je suis devenue, au printemps 2007, une résidente de ce magnifique village. À chaque printemps, je n’avais qu’une seule chose en tête: qui seront les artistes invités au Festival ? C’était notre rendez-vous estival. Famille et amis arrivaient avec leur roulotte à la maison pour y passer la fin de semaine. D’année en année, France D’Amour, Claude Dubois, King Melrose, Les Respectables, Boum Desjardins et plusieurs autres sont venus nous rendre visite. À chaque édition, le comité se surpassait. Dieu seul sait que je trouvais que tout ça avait l’air tellement compliqué de trouver des nouvelles idées à chaque édition. C’est quelques années plus tard que j’ai appris que tout ce beau monde était bénévole. Tous travaillaient d’arrache pied pour offrir aux visiteurs un festival avec de solides programmations.

En 2013, le comité m’a approchée afin que je me charge du volet publicité de la 11e  édition. Moi!?! Jamais fait ça…. Un beau défi ! Près de 9 mois de travail plus tard, on y était. Mon premier festival ! Même si j’y étais en tant que spectatrice depuis plusieurs années, l’envers du décor m’a montré un tout autre festival. Derrière les rideaux, le comité et moi n’avions qu’une seule mission: plaire aux festivaliers et attirer le plus de gens possible ! Au bout de ces 3 jours de festivités, j’ai réalisé que j’avais survécu ! Complètement vidée de mon énergie, mais la tête remplie d’idées pour l’an prochain. Si elles voulaient bien me garder !

Monter un festival, c’est du travail ! Programmation, location d’équipement, permis et j’en passe. Je me suis lancée dans cette folie avec 2 femmes qui, comme le dirait Céline, m’ont tout appris! Des détails aussi insignifiants que de louer des toilettes me tenaient debout la nuit! Du lundi précédant le festival jusqu’au lundi suivant, j’étais en mode festival !

Et puis, en 2015, ces 2 femmes en or m’ont passé le flambeau. Moi en tête de Ma Rivière en Chanson ? Challenge accepté ! La vérité ? J’étais terrorisée… Le faire en étant dans l’ombre c’est une chose. Mais repartir avec un nouveau comité c’est autre chose. Je me suis assise seule avec moi-même et je me suis parlé. Comme une folle, la Sophie sûre d’elle a demandé à la Sophie hésitante si elle en était capable ! En plus, mon coté superstitieux ne cessait de me dire que la prochaine édition était la treizième…Ouch ! Rien pour m’aider. Après avoir trouvé 3 acolytes qui acceptaient d’embarquer dans mon trip, je me suis sentie prête à affronter le monde entier !

Tous ces efforts ont porté fruit ! La 13e édition fut un immense succès. Une équipe de feu ! Le dimanche soir, nous étions tous épuisés, mais combien satisfaits. Les festivaliers ont répondu présents à notre invitation. Nous avions aussi Dame Nature avec nous. Trois jours de soleil et de chaleur.

Cette année, du 8 au 10 juillet, mon équipe et moi sommes de retour pour la 14e édition. Depuis janvier, notre cerveau roule à plein régime pour offrir une programmation qui saura plaire à tous. Le Festival Ma Rivière en Chanson se veut un festival familial, rassembleur et surtout accessible à tous. Notre mission à long terme est de pouvoir offrir tous les spectacles gratuitement ! Mais en attendant, nous offrons la journée de dimanche gratuite et les spectacles du vendredi et du samedi à faible coût (5$ et 15$).

Saint-Côme étant la Capitale québécoise de la chanson traditionnelle, notre soirée du vendredi soir se veut à 100% TRAD. Durant les mois d’hiver, j’ai eu la tête qui a littéralement explosé de musique traditionnelle! Je voulais trouver des groupes qui sauraient nous surprendre. Je connais plusieurs groupes, mais n’étant pas une fan assidue, j’avais besoin d’aide pour m’éclairer ! Mon cher ami Jean-François Branchaud bien connu dans ce milieu m’a été d’une aide exceptionnelle ! Notre choix s’est porté sur une formation extraordinaire : Le Bal à l’Huile. Ce groupe qui a été fondé en 1998 nous a offert il y a peu de temps son deuxième album : T’en souviens-tu ? Offrant des chansons du répertoire traditionnel québécois avec une touche originale et actuelle, ce groupe m’a surprise avec la qualité de l’interprétation ainsi qu’avec le talent des musiciens. Qui dit trad dernièrement dit Les Campagnards ! C’est LE groupe de l’heure! Avec des musiciens bourrés de talent, de l’animation sans pareil, les Campagnards soulèvent les foules partout où ils vont.

Quoi de plus important que la relève musicale ? Ces petits nouveaux qui percent peu à peu sont les grands artistes de demain. C’est pourquoi le Festival propose le samedi la talentueuse Julie Lefebvre et son groupe HITLIST. Julie Lefebvre, qui roule sa bosse depuis déjà plusieurs années, a frappé fort en 2015 en étant l’une des membres de l’équipe Dupré à l’émission La VOIX. Elle a rendu des performances extraordinaires et s’est rendue en demi-finale. C’est avec un immense plaisir que nous l’accueillerons sous le chapiteau. Pour bien terminer notre soirée, la formation Broch’à Foin sera des nôtres. Ce groupe de country folk, assaisonné au bluegrass québécois à saveur humoristique, est natif de Lanaudière. Ces cowboys sauront vous charmer.

Pour la clôture du festival, toutes les festivités seront gratuites. Jeux gonflables, clowns, animation, sculpteur de ballons, mascotte et plein de surprises pour les enfants! Pendant ce temps, sous le chapiteau, mon groupe-découverte de cette année : Les Torrieux. Ils sauront vous divertir avec un large répertoire de chansons francophones et anglophones, d’hier à aujourd’hui. Toujours à l’écoute des demandes de nos festivaliers, Bad Moon, Hommage à CCR sera avec nous. Sous la direction d’Alain Lépine, la formation comblera les fans de CCR.

Le Festival Ma Rivière en Chanson, c’est un incontournable dans Lanaudière. Si le cœur vous en dit, passez par chez nous les 8-9-10 juillet prochains. Vous constaterez par vous-même pourquoi je suis tombée amoureuse de ce beau village caché dans les montagnes. Peut-être que vous aussi aurez le coup de foudre pour ces gens qui l’habitent si bien.

Sophie Bleau, présidente du Festival Ma Rivière en Chanson
Blogueuse invitée de la Municipalité de Saint-Côme

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s