Où étiez-vous il y a 15 ans ?

Entre la victoire de Wilfred à Star Académie et la retraite de Patrick Roy, moi, du haut de mes 18 ans, j’étais au sommet (du moins, je pensais!) Je capotais parce que mon salaire venait de passer à 7,30$ de l’heure dans mon Ford Tempo ‘94 en écoutant la Chicane. Fraichement inscrite pour devenir organisatrice de mariage (!?!) rien ne pouvait m’arrêter. J’avais la tête remplie de 1000 projets! Mais bon, quoique très intéressant, ce n’est pas de mon parcours dont il est question. Une prochaine fois peut-être…

Il y a 15 ans déjà, une petite idée a poussé dans la tête de Carole Marion. Cette femme qui adore la musique trouvait ça dont le fun que Saint-Côme ait un beau festival d’hiver, mais trouvait dommage qu’il n’y ait rien l’été. Après avoir mijoté son idée, elle la partagea avec des amis, d’autres citoyens de notre beau village. C’est bien beau d’avoir une idée, il fallait faire quelque chose avec ça! Des spectacles sous un chapiteau, des activités plein air, une exposition de voitures anciennes, des artisans, un coin pour les enfants et tout ça au village. Voilà, tous les ingrédients étaient prêts! Mais de beaux projets ça coûte toujours quelque chose! Soutenu par la Chambre de Commerce et la Municipalité de Saint-Côme, le Festival est né. Il ne manquait qu’un nom. Le Festival de Saint-Côme ? Non, trop simple. Après plusieurs concertations, Carole, Daniel Boudreau, André Riopel, Audray et Gaétane Bordeleau en sont venus à la conclusion que ça prenait un nom qui représente bien leur village…

« À Saint-Côme, nous avons la plus belle partie de la rivière l’Assomption… »

«… Saint-Côme, c’est un village de chanteurs, de musiciens… »

« Nous sommes reconnus pour la chanson traditionnelle… »

Il ne fallait pas chercher plus loin : Festival Ma Rivière en Chanson.

Ces 5 personnes sont carrément parties de ZÉRO pour mettre sur pied ce festival. Zéro dollar dans les caisses du Festival, mais l’espoir que les gens se déplaceraient et bien sûr, des commanditaires qui ont cru dès le départ en ce projet. Des idées, ça ne coûte rien, mais les réaliser, ça coûte cher ! Après plusieurs mois de préparation, par un beau 31 juillet, Martin Deschamps a été le premier à fouler les planches de la scène du festival. Les festivaliers ont répondu présents en grand nombre et tous s’entendent pour dire que ces 4 jours furent un immense succès.

«  Après ces 4 jours de folie, tous assis au Restaurant Pelletier, nous nous sommes dit qu’il fallait être vraiment fous pour se lancer là-dedans » me dit Audray. « Mais on était tous très contents de l’achalandage durant 4 jours. C’était toute une aventure! »

Au fil des années, plusieurs bénévoles ont fait partie du comité organisateur. Tous travaillaient d’arrache pied chaque année durant plusieurs mois pour 3 ou 4 jours de festivités. Les gens du village se sont tous impliqués de près ou de loin. Les gens décoraient leurs maisons le long de la rue Principale. C’est tout le village qui participait aux préparatifs en quelque sorte.

C’était il y a déjà 15 ans, imaginez-vous donc ! En 15 ans, plusieurs artistes sont passés par chez nous, mais aussi beaucoup de talents d’ici. Des gens qui, le temps d’une fin de semaine, nous offraient leur talent sur un plateau. Depuis 15 saisons estivales, Saint-Côme se met sur son 36 pour accueillir des milliers de visiteurs de partout dans Lanaudière.

Depuis septembre, le comité actuel a travaillé pour mettre sur pied la programmation 2017. Aujourd’hui, les derniers préparatifs sont terminés et il ne reste plus qu’à attendre le jour J. Cette année, le festival aura lieu du 7 au 9 juillet. Nous sommes tous très fiers de vous partager la programmation.

Depuis toujours, le TRAD est très populaire à Saint-Côme. Impossible de passer à côté du vendredi 100% TRAD avec Mythes et Légendes, suivi d’Artifaille dès 20h00. Ces deux groupes sauront vous divertir comme seuls les « gars de trad » savent le faire !

S’il y a 15 ans, j’écoutais la Chicane, dans les années ‘90, c’est sur les airs de Patrick Bourgeois et de ses acolytes que je me « crêpais » le toupet en chantant à pleine tête leurs plus gros hits. Le samedi, sous le chapiteau, les BB avec la participation de Ludovick Bourgeois, grand gagnant de La VOIX 5, vous en mettront plein la vue avec des surprises inattendues ! Plongez dans l’univers des BB, et vous vous surprendrez à fredonner leurs airs connus du début à la fin. En première partie, venez découvrir le groupe Beding Bedang Band, groupe bien connu des gens d’ici. Dans la journée, nos chanteurs locaux vous offriront des prestations dignes des grandes scènes dès 12h30.

L’an passé, vu les caprices de Dame Nature, la journée familiale du dimanche s’est résumée seulement aux spectacles sous le chapiteau. On se reprend cette année avec 3 super jeux gonflables, des clowns, des échassiers, du maquillage et plein d’autres surprises qui attendent les plus petits mais aussi les plus grands ! Sous le chapiteau, dès 14h00, un hommage au groupe culte les Beatles sera présenté avec Beatles Forever. Tout de suite après, c’est HIGHWAY 65 Country Band qui soulèvera le chapiteau. Chapeaux et bottes de cowboys suggérés ! Et n’oubliez pas, tout est gratuit le dimanche.

À défaut d’être organisatrice de mariage comme prévu (Dieu merci!), c’est toujours avec un immense plaisir que je m’assois avec mes complices pour préparer le Festival Ma Rivière en Chanson. Pour quelqu’un de l’extérieur comme moi, c’est incroyable de voir un village participer autant et à tout ! Beau temps mauvais temps, peu importe la programmation, vous répondez présents ! Quelqu’un m’a dit : « Tu mettrais une radio, de la musique et le monde viendrait pareil, parce que le monde du village participe à tout ! C’est une occasion pour le monde de se rencontrer et de prendre des nouvelles autour d’un p’tit breuvage ! » En 15 ans, des grands du monde de la musique sont passés dans ce village qui est maintenant le mien. Tous vous le diront, à Saint-Côme on sait recevoir! J’aimerais remercier toute la population de Saint-Côme d’être présente chaque année, de nous appuyer, de nous donner des idées et des critiques. À vous qui lirez ce billet avant de nous visiter pour la première fois, je vous dis : il y a maintenant 10 ans, ce village m’a surprise et il le fait tous les jours depuis. Les gens vous accueillent comme de la visite qu’on n’a pas vue depuis longtemps.

Venez faire tour du 7 au 9 juillet et vous aurez la piqûre et pas celle d’un maringouin !

 

Sophie Bleau, présidente du Festival Ma Rivière en Chanson
Blogueuse invitée par la Municipalité de Saint-Côme

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s