Le Parc du Mont-Tremblant : idéal pour une soirée autour du feu !

Lorsqu’un groupe d’amis m’a invitée à venir les rejoindre au Lac L’Assomption dans le Parc du Mont-Tremblant par un beau samedi soir d’été, évidemment, je me suis empressée d’accepter, moi qui aime tant les soirées passées autour d’un feu de camp ! De surcroît, si vous avez l’opportunité de bénéficier des talents de musicien de certains de vos amis… le plaisir n’en sera que renforcé !

À mon avis, ce genre de sortie fait partie des plaisirs simples de la vie, tout comme admirer un coucher de soleil, écouter le chant mélodieux d’un huard qui décide de nous faire un concert et faire griller une bonne guimauve jusqu’à ce qu’elle ait l’air d’un charbon de bois !!! Certains éteignaient cette « torche sucrée » dans un verre de Ricard (boisson à base d’anis et de réglisse). Il semblerait que c’était un vrai régal. Ne l’ayant pas expérimenté, ce sera une mission pour l’été prochain !

Un peu d’histoire…

Le tout a débuté en 1894 lorsqu’un médecin a projeté d’établir un sanatorium sur la montagne Tremblante. Les études de l’époque démontraient que cet endroit offrait un environnement privilégié afin de contribuer à la guérison des tuberculeux : pureté de l’air, sécheresse de l’atmosphère, qualité de l’eau, altitude et beauté du paysage. Ce visionnaire, le Dr Camille Laviolette, a alors formulé une demande de concession gratuite au commissaire des terres de la Couronne. Le gouvernement a accepté, «Le parc de la Montagne-Tremblante » était né. Toutefois, pour de nombreuses raisons, le sanatorium imaginé par ce médecin n’a jamais vu le jour, mais une réserve forestière d’une superficie de 60 km² situés entre le lac Tremblant et la rivière du Diable a tout de même été créée.

Nous sommes à l’ère des grandes entreprises, en conséquence, en 1925 le territoire du parc augmentera : il passe de 60 km² à 3 108 km². Par la suite, l’année 1977 marquera un tournant dans l’histoire du parc par l’adoption de la Loi sur les parcs. En effet, suite à cette adoption, la chasse et l’exploitation des ressources seront interdites, ce qui en fera un territoire protégé. Le parc du Mont-Tremblant sera donc créé en 1981 en vertu de cette loi. En 2000, la mission de conservation du parc sera confirmée ainsi que son statut de parc national.

À l’heure actuelle, le Parc national du Mont-Tremblant est le plus vaste et le plus ancien du réseau des parcs nationaux québécois. Agrémenté par ses six grandes rivières et ses 400 lacs et ruisseaux, il représente un véritable paradis pour les canoteurs. Plusieurs activités de plein air peuvent y être pratiquées : la randonnée pédestre, la pêche, le canot, le kayak, le rabaska, le pédalo et le vélo. Les amoureux des sports d’hiver, vous serez comblés ! Vous pourrez y faire du ski de fond, de la raquette, de la randonnée pédestre sur neige et du ski-Vel (ce nouveau produit peut être facilement adapté aux fauteuils roulants des personnes à mobilité réduite).

Feu, feu, joli feu !

C’est donc dans ce bel environnement que j’ai pu profiter d’une belle soirée entre amis ! Une chose est certaine, nous ne devons pas nous priver de ce petit bonheur ! Pour moi, veiller autour d’un feu en discutant avec des amis est vraiment une belle activité à très peu de frais. De plus, c’est possible de le faire dans le confort de notre cour arrière ! La Municipalité a adopté en 2015 un nouveau règlement qui offre plus de latitude aux personnes désirant faire des feux d’agrément durant l’été. En effet, aucun permis n’est nécessaire pour les feux ayant une dimension maximale de 3 pieds par 3 pieds, ce qui représente tout de même un joli bassin de chaleur où plusieurs guimauves peuvent se faire griller !

Avec le rythme effréné de nos vies et le souci constant de productivité et d’efficacité, nous oublions parfois de prendre le temps de « prendre du temps ». C’est pourtant tellement bénéfique et ressourçant de passer quelques heures en forêt à contempler la nature et tous les cadeaux qu’elle nous offre !

À l’été prochain !!!

Secteur de L’Assomption | Accueil
5555, chemin du Parc
Saint-Côme (Québec)  J0K 2B0
Téléphone : 450 883-1291

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s